Devenir du village vacance

L’équipe municipale à fait de la question du Village Vacances une de ses priorité. En effet, l’état d’insécurité des bâtiments et l’arrêt de l’exploitation par le gestionnaire rendaient nécessaire une réflexion de fond sur l’avenir du site. La commune a décidé de lancer une étude visant à identifier un modèle de gestion viable et pérenne associé à un scénario d’exploitation permettant de tester l’appétence de potentiels opérateurs.

La commune de Châtel-Censoir a construit dans les années 70 un village vacances d’une capacité de 200 lits été exploité par le groupe Village Vacances de France (VVF) jusqu’en 2018. VVF avait alors décidé d’abandonner le site qu’il trouvait trop vétuste, la commune n’ayant pas les moyens d’effectuer une modernisation grossièrement estimée à 1,5 million à l’époque d’euros et sans réflexion véritable sur le modèle économique. La commune avait alors confié la gestion du site à un nouvel exploitant pour une durée deux ans en attendant de trouver un devenir au village vacances. En 2019, une première étude financée par la Banque des Territoires avait montré qu’il serait très difficile de financer la réhabilitation du village vacances avec les seuls revenus dégagés par son activité.

Cette question a été une des priorités de la nouvelle équipe municipale dès son arrivée en 2020. En effet, l’état d’insécurité des bâtiments (départs d’incendie au cours de l’été 2020, fuite d’eaux pluviales sur des conduits électriques) et l’arrêt d’un commun accord de l’exploitation par le gestionnaire rendaient nécessaire une réflexion de fond sur l’avenir du site, qui plus est dans un contexte touristique extrêmement préoccupant du fait de la crise sanitaire. La commune a alors décidé de lancer une étude visant à identifier un modèle de gestion viable et pérenne associé à un scénario d’exploitation et permettant de tester l’appétence de potentiels opérateurs.

La première étape a été de mettre sur pied les outils de gouvernance et de suivi de l’étude. Ces outils sont au nombre de deux : un comité de pilotage institutionnel avec les acteurs et investisseurs publics ; une commission tourisme associant élus et habitants du village.

  • Le comité de pilotage réunit tous les partenaires techniques et financiers intéressés et concernés par l’avenir de cette infrastructure, qui offre la plus importante capacité d’accueil touristique de l’Yonne : l’Etat, la Région, le Département, la Communauté de Communes Avallon-Vézelay-Morvan (CCAVM), le Pays Avallonnais (PETR), le syndicat mixte du canal du Nivernais, les offices de tourisme (Grand Vézelay, Yonne tourisme) et la Banque des territoires.
  • La commission tourisme composée est un levier pour mobiliser et impliquer la population sur ce dossier fondamental pour l’activité touristique du village et son développement économique, population qui est par ailleurs très attachée à « son » village vacances. La commission est composée d’une vingtaine de personnes qui ont été associées à toutes les étapes de livrables de l’étude
  • Un collège élus : Joël Boissière, Babou Beaufumé, Anne Collinot, Jean-Jacques Debiève, Thomas Hourlier, Annick Ienzer, Olivier Maguet
  • Un collège d’habitants, de commerçants et d’hébergeurs : Laurent Brochard, François Canivet, Clara Chadelaud, Valentin Dupont, Françoise Garnier, Stéphane Jacques, Nicole Lacaze, Marion Pedel, Corinne Salis, Michèle Samson, Laurence Schneider, Gérard Truchot.

L’étude comportait 7 phases. Il s’agissait de présenter le diagnostic bâtimentaire (phase 1, au cours de laquelle les travaux de rénovation ont été chiffrés entre 2,5 et 3,5 M€), l’état de la concurrence dans la Région et de qualifier la demande (phase 2). Enfin, à partir de la présentation de quelques villages vacances inspirants, cinq scénarios ont été présentés, allant de l’arrêt pur et simple au développement de l’activité, en passant par la poursuite en « standby ». Les scénarios ont été affinés jusqu’en octobre (phase 3) et présentés à des exploitants potentiels pour voir ce qu’ils en pensaient (phase 4). En effet, sans repreneur il n’y aura pas d’avenir pour le village vacances et la période est particulièrement compliquée pour les acteurs du Tourisme. Sur 10 exploitants contactés 5 sont venus visiter le site : 3 se sont dits intéressés pour l’exploiter et un pour l’acheter. Entretemps, une nouvelle hypothèse de travail est apparue : plutôt que de tester différentes hypothèses autour d’une même approche de réhabilitation/rénovation de l’existant, l’étude a proposé un scénario alternatif consistant à supprimer les 10 bâtiments d’hébergement existants et à demander aux exploitants de les remplacer par des hébergements légers de loisirs relevant plus du modèle de l’hôtellerie de plein air que de la résidence vacances. Au cours des contacts avec les opérateurs, il est même apparu que certains préféraient que le site soit complètement purgé et que d’autres seraient intéressés par une gestion conjointe du village vacances et du camping. Une réunion publique réunissant près de 50 personnes a eu lieu le 4 février 2022 (présentation ci-jointe) ainsi qu’un dernier comité de pilotage de l’étude le 10 février. Le conseil municipal doit désormais se prononcer sur une éventuelle délégation de gestion du site et lancer une procédure de recrutement d’un exploitant. Cela ne pourra être réalisé que si, en parallèle, sont trouvés les cofinancements nécessaires aux travaux de purge du site.

Pour aller plus loin

Rendu de l’étude finale – Châtel Censoir COPIL
Délibération : choix d’un scénario pour le village vacances

ET AUSSI…

La bibliothèque/médiathèque

La bibliothèque a été vidée de ses livres et de ses étagères pour être repeinte par les agents de la commune après que l’ancien local de la Poste a été détruit, rendant à cette pièce une grande partie de sa majesté ! Un projet d’aménagement est en cours de réalisation, en s’appuyant…

Tiers lieu

Le projet de tiers lieu a vocation à offrir plus de services aux habitants de Châtel et des environs. Il confirme la vocation de bourg centre de notre village et vise à renforcer les activités existantes : le bar tabac PMU, la boulangerie-pâtisserie et le proximarché. À terme il accueillera…

La maison Champion

La « Maison Champion » date de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle. Edme Champion, figure historique de notre village, y est né. Malgré son caractère patrimonial, cette maison modeste était malheureusement à l’abandon. La nouvelle équipe municipale a décidé d’agir pour permettre de sauvegarder ce patrimoine, important…

Espace naturel sensible

En 2020, la Commune a candidaté à l’appel à manifestation d’intérêt du Conseil départemental de l’Yonne pour la création d’un Espace naturel sensible (ENS) sur le site de la Cour du Roi. Le dossier a été accueilli favorablement et une convention d’accompagnement signée. Cette démarche vise à préserver le site…

Banc publics

En 2021, la commune a déposé un projet pour améliorer les mobilités douces dans Châtel, avec des interventions sur les bancs, la signalétique et le fleurissement. Le dossier a été retenu et est financé à 70 % par la Région. Un premier groupe d’habitants, d’élus et d’associations a travaillé pour…

Village du futur

A l’été 2020, l’équipe municipale de Châtel-Censoir a candidaté en lien avec le PETR à un Appel à projets lancé par la Région Bourgogne Franche Comté visant à sélectionner des villages souhaitant se lancer dans des projets de ruralité d’avenir : Village du Futur ! Châtel-Censoir a été le seul village de…

Retour haut de page
X